L’oiseau-mystère – Episode 1

Oiseau-mystère: saurez-vous le reconnaître?

Salut à tous! Cette semaine, jouons un peu: saurez-vous reconnaître chaque oiseau-mystère dans les cinq paragraphes suivants? Attention, il peut y voir des pièges…

“Ouéééé, jouons-jouons-jouons-jouons!!”

Allez, c’est parti!

Oiseau-mystère n°1

D’une envergure de 35 cm et d’une taille moyenne d’environ 22 cm, je pèse entre 70 et 80g. Mon dos est de couleur brunâtre. Le dessous de mon corps est fortement tacheté sur la poitrine. Mes flancs sont jaune-roux tachetés de brun. J’ai de grands yeux sombres.

Mon chant est fort mélodieux, ce n’est pas pour rien que je fais partie de l’Ordre des Passériformes. Ce chant sonore et clair, qui fuse tôt le matin et tard le soir, a inspiré mon nom.

En termes d’habitats, je ne suis vraiment pas compliqué. Je me plais en effet dans tous types de milieux: milieux boisés, bosquets, bocage, parcs et jardins, bosquets et même les zones urbaines!

En période de reproduction, je construis mon nid dans un fourré et j’y ponds des œufs bleu clair tachetés de noir.

Pour me nourrir, je me délecte de vers de terre, de mollusques, de larves de coléoptères et d’insectes. Je peux également manger des baies, principalement en automne. Mon signe particulier: je brise les coquilles des escargots sur une pierre plate avant d’en dévorer le contenu!

Je suis...






Oiseau-mystère n°2

D’une envergure de 1.15 à 1.20m et d’une taille moyenne de 55 à 60 cm, je pèse entre 660 et 950g. Mon plumage est entièrement sombre, ma silhouette plutôt fine et ma queue est échancrée.

Comme tous les membres de la famille des rapaces, j’ai un bec crochu, de couleur noire pour ma part. La cire de mon bec et mes pattes sont jaunes.

Je peux être observé dans bon nombre de milieux. Si j’aime les milieux ouverts, boisés ou non, j’ai néanmoins deux exigences: la présence de grands arbres ou des escarpements rocheux pour me reproduire et de l’eau à proximité (petits cours d’eau, lacs ou étangs, peu m’importe).

Je construis mon nid (ou je réaménage un vieux nid de corneille) en bordure de forêt ainsi qu’en pleine campagne. Mon nid est très souvent garni de chiffons, de papiers, de morceaux de plastique et de débris divers.

En terme de régime alimentaire, je suis un opportuniste. Parfois piscivore, parfois charognard, parfois visiteur de décharge, rien ne m’effraie!

Je suis un migrateur: je reviens du sud du Sahara à partir de la mi-mars et j’y repars dès la fin juillet.

Je suis...






Oiseau-mystère n°3

Je suis un oiseau aquatique noir, à la silhouette rondelette. Mes yeux sont ronds et rouges, mon bec blanc et mes pattes de couleur verdâtre, chaque doigt étant bordé d’une palmure lobée.

Mon répertoire vocal est très riche: je suis  plutôt bruyant. De plus, les mâles sont souvent querelleurs entre eux, leurs cris métalliques et explosifs sont souvent entendus lors des affrontements, sur les plans d’eau.

J’apprécie beaucoup les grandes étendues d’eau libre, à végétation dense.

Sur ces plans d’eau, je plonge, avec un petit saut, très souvent à la recherche de nourriture. Excellent nageur, je ne suis toutefois pas un oiseau plongeur: je remonte très rapidement à la surface. Je parcours les plans d’eau lentement, en hochant la tête. Lorsque je veux décoller, je cours en frappant des pieds sur l’eau.

Je recherche des algues et d’autres végétaux aquatiques, dont je suis friand. Je consomme également des graines et des invertébrés aquatiques. De plus, pousses de roseaux, moules, mollusques et vers complètent mes repas.

Lors de la période de reproduction, le mâle bâtit une construction volumineuse faite de matières végétales amoncelés sur la végétation émergée. Néanmoins, ce sont les deux parents s’occupent de la couvaison et de l’élevage des jeunes.

Je suis...




Oiseau-mystère n°4

Je suis un oiseau au plumage noir, au corps fuselé, avec de longues ailes pointues incurvées. D’une taille moyenne de 16 cm et d’une envergure de 38 à 40 cm, je pèse une quarantaine de grammes.

Mes pattes sont si réduites que, si je me pose, j’aurais les plus grandes difficultés à redécoller!

On me rencontre aussi bien dans les ciels des villes que des villages. En effet, je suis un adepte du vol: je ne me pose que très rarement, uniquement pour pondre et couver. Je chasse en permanence de minuscules insectes aériens, jusqu’à 1.000m d’altitude et bien au-delà.

Très grégaire, je bois en rasant l’eau et je dors et m’accouple en vol! Pondant mes œufs dans une anfractuosité, je suis très proche de l’habitat humain (cheminée, bords de toits…).

Je suis un oiseau migrateur: en effet, dès la mi-août, je regagne l’Afrique sub-saharienne, orientale et australe. 

Je suis...





Oiseau-mystère n°5

Je suis un petit rapace diurne d’une taille moyenne de 32 cm, d’une envergure comprise entre 58 et 73 cm et je pèse entre 138 et 210g. Mon bec est court et recourbé dès la base.

Le mâle présente un dos châtain uni. Le capuchon de la tête, le cou, le croupion et la queue sont bleugris. Le ventre est couleur crème, avec de légères stries. En revanche, la femelle a un dos et une tête brune, un ventre pâle strié de brun.

J’apprécie des habitats très divers: taillis, bois, prairies ouvertes ou cultivées. De plus, les zones de cultures extensives ne me dérangent pas. L’utilisation de poisons destinés aux rongeurs a toutefois fait beaucoup de tort à mes populations.

J’aime me nourrir de gros insectes (sauterelles, grillons, libellules, coléoptères) ainsi que de petits vertébrés (oiseaux, lézards, petits mammifères). En action de chasse, je suis capable de voler en vol stationnaire: on l’appelle le vol “en Saint Esprit“. 

Je ne construis pas de nid: je dépose en effet mes œufs directement dans une cavité que j’ai aménagé au niveau d’une ramification d’un arbre. Mon instinct territorial n’est que peu développé: la distance entre les couples est parfois de 2m.

Je suis...






Alors, avez-vous réussi à trouver nos oiseaux-mystères? Avez-vous su éviter nos petits pièges? Bravo à vous et merci d’avoir testé vos connaissances ornithologiques avec nous!

Vous avez des questions? Une petite envie de papoter avec nous?

Retrouvez Une histoire de plumes sur FacebookTwitterInstagramPinterestGoogle+ ainsi que sur LinkedIn. Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact!

Sources et recommandations

Share this post
  , , , , , , , , , , ,