5 idées pour découvrir la nature de chez soi

En cette période assez spéciale de confinement qui se prolonge, je vous propose 5 idées d’activités pour aller à la rencontre de la nature (presque) sans bouger de votre canapé. C’est parti ? 

“Alors ça tombe très très bien voyez-vous car je n’ai pas assez de motivation pour sortir”

S’émerveiller devant la vie sauvage

De nombreuses initiatives permettent d’observer la vie sauvage dans leur milieu naturel et ce, depuis son canapé ! Ainsi, l’initiative “Objectif Balbuzard a braqué ses caméras sur des nids de Balbuzard pêcheur, grand rapace protégé dont les effectifs ont dégringolé au cours du XIXème siècle. Vous pouvez ainsi suivre toute la saison de reproduction sur trois sites de nidification en Sologne.

Autre possibilité d’observer la vie sauvage depuis son petit chez soi : le large dispositif de caméras en direct de Vivara France. De la Chouette hulotte à la Mésange charbonnière en passant par les cigognes, impossible de ne pas y trouver son compte ! Chaque dispositif est très complet, avec bien souvent plusieurs caméras pour plusieurs angles de vue. Une occasion unique d’observer des comportements qui passent bien souvent inaperçus aux yeux des observateurs même aguerris !

Enfin, dernière possibilité pour encore plus d’évasion : observer la vie sauvage sur d’autres continents ! Que ce soit les orques de Colombie Britannique, les ours de l’Alaska, les éléphants d’Afrique du sud ou un nid d’aigles au Minnesota, ces webcams vous donneront l’opportunité de jouer les curieux de nature et ce, sans bouger de chez vous. Dépaysement garanti !

S’initier aux sciences participatives

A l’occasion de cet épisode de confinement, la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux), en lien avec le Muséum National d’Histoire Naturelle, lance une opération inédite de sciences participatives : “Confinés mais aux aguets“. Le protocole est simple et accessible à tous : il suffit de consacrer 10 minutes chaque jour, durant la période de confinement, à l’observation et au comptage des oiseaux de votre jardin. Ensuite, vous enregistrez vos donnés sur le site de l’Observatoire participatif “Oiseaux des jardins”. L’intérêt de cette opération ? L’accumulation massive de données, selon un protocole établi, permettra à terme aux scientifiques de mesurer l’évolution des effectifs des populations d’oiseaux des jardins. Cette période de confinement est inédite, il s’agit là d’une opportunité incroyable pour récolter un nombre record d’observations !

Entraîner son oreille

Le printemps est arrivé, les oiseaux chantent à tue-tête, c’est LE moment idéal pour s’exercer à reconnaître leurs chants ! La LPO Ile-de-France met actuellement à disposition du public sa sonothèque afin de vous aider à identifier les oiseaux qui vous entourent. Mésanges, rougegorge, rossignol, pinson, fauvettes, cette sonothèque présente chaque chant accompagné d’une photo pour vous aider dans votre identification. Une initiative bienvenue pour tous les débutants en chants d’oiseaux ! Si vous souhaitez aller plus loin dans votre “entraînement”, le site xeno-canto est le plus complet concernant les chants d’oiseaux, clairement une référence.

Reconnaître les habitants de son jardin (et bien d’autres !)

Parce qu’il n’y a pas que les oiseaux dans un jardin, intéressons-nous à la reconnaissance d’autres taxons. Le site biofotoquiz est plutôt génial pour vous aider à travailler la reconnaissance d’espèces animales et végétales grâce à un format quiz. Plantes, oiseaux, mammifères, papillons, orthoptères, libellules…Le choix est vaste ! Et comme vous avez également le choix entre plusieurs niveaux, de débutant à expert, croyez-moi : vous allez y passer du temps ! Bien sûr, cela ne remplace pas le travail de reconnaissance sur le terrain mais cela permet de travailler les critères d’identification et d’améliorer ses connaissances en attendant de pouvoir à nouveau crapahuter !

Occuper les enfants (sans écran)

On entame aujourd’hui une troisième semaine de confinement et même s’il faut faire l’école à la maison, il reste toujours du temps où il faut bien trouver de quoi occuper les drôles. C’est l’occasion de profiter de l’offre de La Salamandre, maison d’édition naturaliste qu’on ne présente plus. Ils proposent en effet un accès gratuit à toutes les activités présentées sur leur site. Beaucoup se font en extérieur mais en jouant sur les filtres, vous trouverez votre bonheur ! Si vous autorisez les écrans à vos mouflets, n’hésitez pas à leur faire découvrir la chaîne Youtube de la Salamandre. Le contenu est pertinent et sérieux. Découvertes garanties !

Et en bonus, chez UHDP…

Vous avez envie de tester vos connaissances sur les oiseaux ? Les Bird-Quiz d’Une histoire de plumes sont là pour ça ! (clic-clic sur la photo)

Vous préférez la lecture ? Les Hibooks sont disponibles dans l’Hiboutique en téléchargement gratuit (clic-clic sur la photo)

Téléchargez vos hibooks gratuitement!

Et encore d’autres idées d’activités dans l’article “5 idées d’activités pour aider les oiseaux…même en vacances!” (clic-clic sur la photo) :

5 idées d'activités pour aider les oiseaux en vacances, le nouvel article du bird-blog d'une histoire de plumes

Vous avez des questions ? Une petite envie de papoter ? Une idée de sujet, de quiz, d’une thématique que vous souhaiteriez voir abordée dans un article ? 

Retrouvez UHDP sur FacebookTwitterInstagramPinterest ainsi que sur LinkedIn. Vous pouvez également utiliser le formulaire de contact !

Inscrivez-vous à la Lettre d'information d'une histoire de plumes

Sources et recommandations:

Share this post
  , , , , ,