Nourrir les oiseaux en hiver

Pourquoi et comment peut-on nourrir les oiseaux durant l'hiver?

Au menu aujourd’hui: des informations pour comprendre pourquoi il est important de nourrir les oiseaux durant l’hiver et quelques conseils pratiques pour savoir comment le faire correctement. Pour en savoir plus sur les oiseaux et leur alimentation, rendez-vous à nos précédents articles: A table! Les oiseaux et la nourriture -“ Partie 1 ” et “Partie 2“.


“Nourris-nous, petit humain, nourris-nous!!”


Pourquoi nourrir les oiseaux durant l’hiver?

Plusieurs raisons peuvent motiver un nourrissage des oiseaux durant la mauvaise saison: 

  1. Les conditions météorologiques difficiles ne facilitent pas la recherche de nourriture. Les insectes disparaissent peu à peu du fait de la baisse des températures, le gel et la neige empêche un accès facile au sol. 

  2. La durée du jour diminue: cela laisse moins de temps aux oiseaux pour rechercher de la nourriture. Pour survivre aux nuits froides, ils doivent donc trouver un maximum de nourriture en très peu de temps.

  3. Bon nombre d’espèces d’oiseaux sont impactées par les activités humaines: destruction/fragmentation de leurs habitats, rénovation de bâtiments les empêchant de nicher, impact de l’utilisation massive de pesticides sur leur source de nourriture…En nourrissant les oiseaux durant la mauvaise saison, on donne un petit coup de pouce à des espèces déjà bien malmenés. En survivant à l’hiver, ces oiseaux pourront ainsi se reproduire au printemps suivant, consolidant un peu plus la santé précaire de leur population.

  4. Nourrir des oiseaux durant l’hiver permet également de faire de jolies observations quotidiennes! S’ils sont plus discrets lorsqu’ils élèvent leurs petits et durant l’été, l’hiver est la période idéale pour les voir se rassembler sur des zones d’alimentation. Installer un poste de nourrissage dans votre jardin vous assurera un spectacle quotidien!



“Ah ça! Comptez sur moi pour vous mettre de l’animation dans vos jardins!”


Pourquoi nourrir les oiseaux durant l'hiver? #bird #blog Cliquez pour tweeter

Quand nourrir les oiseaux des jardins?

Voilà une question qui est sujette à débat dans le petit monde de l’ornithologie (N.d.A: qui n’aime rien tant que couper les cheveux en 26). Chez nous, il est recommandé de ne porter assistance à nos amis ailés seulement à partir des premières gelées hivernales. A partir de cette période, les oiseaux rencontrent en effet beaucoup plus de difficultés pour trouver de quoi subsister. Le nourrissage peut se terminer vers la fin de l’hiver, aux environs de la mi-mars.

En France, les ornithologues recommandent de ne pas nourrir les oiseaux durant le printemps: la nourriture adaptée est naturellement accessible à cette saison. Il faut également éviter une relation de dépendance chez les jeunes qui doivent apprendre à rechercher leur nourriture seuls.

En revanche, en Angleterre, patrie de l’ornithologie, on tient un raisonnement un peu différent. Les anglais sont de vrais amoureux des oiseaux: il leur tient à cœur de les observer au quotidien mais surtout de leur donner un coup de pouce efficace. Face à toutes les menaces qui pèsent sur la bonne santé des populations, un nourrissage à l’année semble à leurs yeux la réponse efficace. Le nourrissage durant le printemps peut favoriser un taux de poussins à l’envol plus important. Il peut également aider les oiseaux en période de mue, période très énergivore. Ce nourrissage peut enfin être un coup de pouce pour les oiseaux en étape migratoire. Bref, des arguments plutôt pertinents. Pour nourrir correctement les oiseaux au printemps, il suffit simplement d’adapter le type de nourriture mise à disposition. Moins de lipides et plus de protéines! 

Néanmoins, cette pratique ne serait peut-être pas sans conséquence sur l’anatomie des oiseaux, si l’on en croit une récente étude publiée dans la revue scientifique américaine “Science”. L’augmentation de la taille du bec des mésanges anglaises trouverait son explication dans ce mode de nourrissage.  


Un abus de nourriture peut également entraîner une augmentation du tour de taille…


A noter également que laisser de la nourriture à disposition des oiseaux à l’année peut favoriser le développement de maladies. Si les oiseaux peuvent se rassembler sur des points de nourriture en hiver, ce comportement reste ponctuel. A la fin de l’hiver, chacun reprend sa route! Favoriser des rassemblement d’oiseaux à l’année peut favoriser les échanges d’agents pathogènes, notamment via les mangeoires. Nettoyage méticuleux obligatoire sous peine de faire plus de mal que de bien!


Comment bien nourrir les oiseaux en hiver?

  • Que donner à manger aux oiseaux?

Pour supporter les basses températures, les oiseaux vont avoir besoin de lipides pour faire fonctionner leur organisme à plein régime.

Parce qu’on le sait bien: le gras, c’est la vie.

Blague à part, pendant les périodes froides, nous allons donc favoriser les aliments gras. Plutôt que de leur proposer du beurre ou de la margarine seuls, il est intéressant de les mélanger avec des graines et des fruits comme la pomme et la poire. Des pains ou des boules de graisse végétale, mélangés ou non à des graines, se trouvent facilement dans le commerce. Détail important: évitez les aliments trop salés.  Les graines de tournesol, les cacahuètes, le maïs, les noix…Tout ceci constitue un repas de roi pour les oiseaux! 

  • Où nourrir les oiseaux?

Dans votre jardin, depuis votre balcon, votre fenêtre…Une multitude de possibilités existent! Quelques règles simples de bon sens vous aideront à choisir le meilleur emplacement. 

  1. En hauteur: à l’abri de prédateurs tels que les chats! Vous pouvez néanmoins disperser quelques graines ou fruits au sol pour les oiseaux qui préfèrent s’y nourrir comme les grives et les merles.

  2. En plusieurs petits postes de nourrissage: cela évite les gros rassemblements d’oiseaux qui engendre agressivité et propagation de maladies.

  3. Avec un support adapté: si vous n’avez pas de jardin ni de balcon, des mangeoires avec fixation par ventouses permettent de proposer un petit point de nourrissage aux oiseaux. Dans le jardin, une mangeoire sur pied permet d’éloigner les oiseaux des chats et autres prédateurs terrestres. Les boules de graisses peuvent être fixées dans des buissons hauts ou dans les arbres mais loin de branches solides (les chats pourraient alors les atteindre facilement).

  4. Compléter le dispositif avec un indispensable: l’abreuvoir! Une simple coupelle d’eau renouvelée régulièrement (surtout les jours de gel) est un élément incontournable lorsque l’on nourrit les oiseaux. L’eau est en effet beaucoup plus difficile à trouver en plein hiver, le gel privant les oiseaux de cette ressource essentielle.

Nous terminerons cet article par une recommandation importante, très certainement la plus importante de toutes lorsque l’on met en place un nourrissage des oiseaux: ne cessez jamais brutalement le nourrissage! Tant que les températures clémentes ne sont pas revenus, continuez d’alimenter votre ou vos mangeoires. Les oiseaux se sont habitués à venir les visiter: changer brusquement leurs habitudes de survie au moment le plus critique de l’année serait catastrophique. Ils seraient alors contraint de s’adapter en un laps de temps très court. Lorsque le temps commence à se radoucir, à la fin de l’hiver, diminuez progressivement la quantité de nourriture disponible jusqu’à arrêter totalement.


“Arrêter de donner à manger?! Ah non! Humain, donne-moi à manger, s’il te plaîîîîît”

 

Et c’est sur cette recommandation que nous refermons cet article!

Vous avez des questions? Une petite envie de papoter avec nous? Retrouvez Une histoire de plumes sur FacebookTwitterInstagramPinterest, Google+ et LinkedIn. Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact!

 

Sources et recommandations:

Share this post
  , , , , , , , , , , , , , ,