Une histoire de livres: “Rapaces diurnes et nocturnes d’Europe”

Découvrez le livre rapaces diurnes et nocturnes d'europe

Bonjour à tous! Cette semaine, nouveau numéro de la série: “Une histoire de livres”. Son objectif: vous présenter mes coups de cœur concernant des livres traitant d’ornithologie . Jolie découverte cette semaine: “Rapaces diurnes et nocturnes d’Europe – L’encyclopédie illustrée” de Paul Böhre et Joris De Raedt, paru cette année chez les éditions Artémis.

(Redécouvrez le premier article de la série “Une histoire de livres”: “Une histoire de livres: “Histoires remarquables – les oiseaux)

Découvrez le livre "rapaces diurnes et nocturnes d'europe"

C’est parti? 

“Hein? Quoi? Ah oui ok, c’est parti!”


Les éditions Artémis: souvent de bonnes surprises

Les éditions Artémis sont plutôt jeunes comparées aux poids lourds de l’édition naturaliste comme Delachaux et niestlé. Créés en 1998, elles sont spécialisées dans les livres illustrés traitant de nature, de jardinage, de cuisine, d’animaux sauvages domestiques mais également d’arts créatifs et de bien-être. Chez Artémis, on trouve également des livres sur la pêche et la chasse, ce qui peut paraître surprenant pour les amoureux des animaux.

Je ne peux évidemment juger de la qualité des autres thématiques abordées mais je peux vous assurer que concernant l’ornithologie, il est aisé de trouver de bonnes surprises chez cette maison d’édition. Vous pouvez surtout vous y intéresser si vous débutez en ornithologie. Je conseille très souvent aux débutants “Oiseaux de France“, “Rapaces de France” et “Nids et Oeufs“. Ces petits guides (environ 125 pages) sont de très bons outils de vulgarisation pour débuter en toute sérénité. Ils sont très utiles pour se familiariser avec les oiseaux communs et découvrir ce que sont des critères d’identification. Notons que certains livres comme Nichoirs ou “Plumes des oiseaux d’Europe” sont recommandés par la Ligue de Protection des Oiseaux.

Enfin, point important: les ouvrages sont bien souvent à des prix attractifs. Ainsi, “Oiseaux des jardins” de Dominic Couzens, ouvrage passionnant pour apprendre à identifier les oiseaux notamment par leurs comportements, est disponible à 12€. Clairement un indispensable à avoir dans sa bibliothèque!

Vous l’avez compris, je n’ai, pour l’instant, que de bonnes expériences de lectures avec les éditions Artémis. Aussi, lorsque j’ai découvert leur tout nouveau livre sur les rapaces diurnes et nocturnes d’Europe, il m’a évidemment attiré l’oeil!


“Ah moi,  ça m’a retourné la tête!”


Illustrations et mise en page: ultra-original!

Et s’il m’a attiré l’oeil, c’est tout d’abord par ses illustrations naturalistes superbes et graphiques très originales! Les livres naturalistes se limitent le plus souvent à des photos et des dessins naturalistes. Les lignes éditoriales misent en effet surtout sur l’aspect “identification” des oiseaux et en ornithologie, la précision est indispensable, notamment pour différencier des sous-espèces très proches. Ce qu’il y a de particulièrement original avec ce “Rapaces diurnes & nocturnes d’Europe”, c’est l’ensemble de ses dessins graphiques qui donne un bon coup de boost au sujet du livre! Joris De Raedt est non seulement illustrateur scientifique mais aussi titulaire d’un master de graphisme et clairement…ça se voit! 

 Exemple d'illustration du livre Rapaces diurnes et nocturnes d'europe de chez artémis, un article "une histoire de livres" d'une histoire de plumes Exemple n°2 d'illustration du livre Rapaces diurnes et nocturnes d'europe de chez artémis, un article "une histoire de livres" d'une histoire de plumes Exemple n°3 d'illustration du livre Rapaces diurnes et nocturnes d'europe de chez artémis, un article "une histoire de livres" d'une histoire de plumes

Exemples d’illustrations du livre “Rapaces diurnes et nocturnes d’Europe” 


Au-delà de l’originalité des illustrations graphiques (mention spéciale aux différentes faces de rapaces en début et fin d’ouvrage), la mise en page épurée et moderne est un vrai régal pour les yeux. Du fait de la simplicité des polices choisies, des silhouettes et des couleurs, les informations naturalistes semblent beaucoup plus agréables à lire et aisées à appréhender. 



“Ah oui alors, il a l’air drôlement chouette ce livre!” 


Du contenu riche et rigoureux

Oui parce que des jolies illustrations c’est bien sympa, mais il faut que le contenu soit rigoureux. Ouf, c’est le cas! Le livre présente 26 espèces de rapaces diurnes et 10 de rapaces nocturnes observables en Europe de l’Ouest.

En début d’ouvrage, les auteurs font un point de classification, indispensable pour bien comprendre les différences entre les espèces. Puis, ils s’attardent sur la forme des ailes et les envergures. Et c’est notamment sur ces deux parties que les illustrations graphiques originales se révèlent très utiles. Il est en effet toujours difficile d’intéresser le grand public à la classification des oiseaux: le design choisi ici rend cette partie quasiment ludique.

Dans les textes de présentations des espèces, vous y trouverez les informations “classiques” que l’on retrouve dans un livre d’identification des oiseaux: données biométriques, cartes de répartition, période de nidification, habitat, répartition, population, longévité…

Pour chaque espèce, une planche d’illustrations naturalistes permet de s’attarder sur certains détails d’identification (œuf, plumes, œil…) ou de comportement (grégarisme, parade nuptiale, type de vol et de silhouette…). Des rapaces occasionnels (vautours) voire rares (aigles, busards…) sont également présentés, notamment par les dessins de leurs silhouettes.

Bonus fort intéressants en fin d’ouvrage:

  • Des conseils pour l’observation des rapaces diurnes et nocturnes.

  • Des éléments d’anatomie avec des planches présentant le squelette d’un oiseau, les ailes avec les différents types de plumes, la queue, les serres, différents types de becs et les yeux.

  • Plusieurs planches présentant les œufs de certaines espèces de rapaces.

Terminons sur quelques informations complémentaires:

  • Format: 23,5 x 2,5 x 17,8 cm

  • Prix: 25,90€

  • Nombre de pages: 272

  • Date de parution: 12 mars 2018

Le verdict d’UHDP

Vous l’avez compris: gros coup de cœur pour cet ouvrage! Tout d’abord parce que grâce à ses illustrations et sa mise en page ultra-originale, il est différent de ce qu’on a l’habitude de voir dans les rayons naturalistes des libraires. Ces illustrations servent un contenu rigoureux, devenu beaucoup plus facile à appréhender grâce à la grande clarté de la mise en page. Cet ouvrage n’est pas seulement un guide d’identification sur les rapaces (un guide de bibliothèque et non de terrain), il donne de nombreux éléments de vulgarisation sur ces oiseaux. Je le conseillerai particulièrement aux débutants en ornithologie (d’autant que l’on vient souvent à l’ornithologie par le biais de la famille des rapaces) qui se familiariseront ainsi avec ce qu’est un livre naturaliste.

 

 

Vous avez des questions? D’autres ouvrages à nous conseiller pour un prochain numéro d’Une histoire de livres ? 

Retrouvez-nous sur FacebookTwitterInstagramPinterestGoogle+ et LinkedIn. Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact!


Sources et recommandations:

Précision utile: cette série d’articles n’est pas sponsorisée. Je n’ai aucun lien avec les auteurs et les maisons d’éditions. Il s’agit tout simplement de vous présenter des livres susceptibles d’intéresser des amateurs d’ornithologie.

Share this post
  , , , , , , ,