The Voice: le chant des oiseaux – Episode 1

Le chant des oiseaux

Bonjour à tous! Alors, vous avez passé de bonnes fêtes de fin d’année?


*Burp*  “Super…”

Oula, y’en a qui ont bien profité…

Allez, fin de la trêve des confiseurs, nous voilà repartis pour une nouvelle année sur le blog pour faire le plein d’informations (évidemment) passionnantes.


“Wouhouu, c’est partiiii!”

Dans cet article, nous allons nous intéresser à l’une des plus belles bandes-son qui soient dans la nature: le chant des oiseaux. Et comme c’est un sujet dense qui mérite qu’on s’y attarde, nous ne ferons pas un ni deux mais TROIS épisodes! Je vous gâte, je sais.

Pour aujourd’hui, nous allons étudier de plus près la raison pour laquelle les oiseaux se donnent la peine de chanter.


“Parce qu’on aime le karaoké! CASSER LA VOIIIIIIIX!”


A la recherche d’un territoire

Le printemps est là, la saison de reproduction commence. Contrairement au Sapiens sapiens qui se met généralement en quête d’un terrain pour y bâtir son foyer APRÈS avoir conquis sa belle, les oiseaux font l’inverse. Sans territoire, point de reproduction! Pourquoi? Parce que le territoire va fournir toutes les ressources nécessaires à la survie non seulement à l’adulte mais aussi à sa dulcinée et aux futurs petits. De plus, cette restriction à des territoires permet à bon nombre d’oiseaux de pouvoir coexister sans (trop) de problèmes dans un même écosystème.

La plupart du temps, c’est donc le mâle qui se charge de trouver un territoire. C’est d’ailleurs pour cette raison que, lors de la migration prénuptiale, les mâles arrivent souvent quelques jours avant les femelles. Une fois le territoire choisi, il convient de l’entretenir mais également de le défendre en le délimitant. Point de clôture chez les oiseaux…ou plutôt si: une clôture sonore!

En parcourant son territoire de bout en bout en chantant, l’oiseau transmet un certain nombre d’informations à ses voisins. L’idée principale du message est “Ici, c’est chez moi, pas touche!”. De plus, le timbre, l’intensité ou la complexité du chant de l’oiseau va indiquer à ses potentiels adversaires sa capacité à défendre son territoire. En d’autres termes: tout en délimitant sa propriété, l’oiseau montre ses muscles et sa motivation!


“C’est une propriété privée ici, monsieur! Allez-vous-en!”


Conquérir sa belle

Le chant des oiseaux a donc une fonction dissuasive: en délimitant les frontières de son territoire par le chant, le mâle avertit tout contrevenant de la peine encourue s’il venait à y pénétrer, à savoir un duel (ce qui arrive très rarement). Mais le chant a une autre fonction: la séduction de la femelle.


“Claro que si! La seduccion, qué c’est même oune de mes specialidad…¡Hola bonita”


Et bien justement! Dans le monde des oiseaux, il n’y a pas que les parades nuptiales impressionnantes à grands renforts de danse et de plumage époustouflants. Le chant va permettre au mâle de montrer à la femelle à quel point il ferait un partenaire formidable. Il s’agit donc d’un outil qui va montrer sa vigueur, sa bonne santé et sa capacité à produire de bons petits. Une fois que les petits sont nés, les mâles se font beaucoup plus discrets. Ils sont accaparés par le nourrissage des petits! De plus, la discrétion est de mise si l’on souhaite éviter les prédateurs.

Même lorsque la saison de reproduction est bien avancée, on peut encore entendre des chants d’oiseaux: il s’agit d’oiseaux célibataires qui cherchent encore leur moitié!


Réunion Meetic chez les Flamants roses.


Le chant: un travail de mâle?

Le chant n’est pas l’apanage des mâles. Si c’est le cas le plus fréquent, il y a, comme toujours dans la nature, des exceptions. La femelle du Rouge-gorge, du Torcol fourmilier et de la Chouette chevêche en sont également capables. Elles ont bien souvent un chant beaucoup moins complexe que les mâles. La raison est simple: le chant est contrôlé, entre autres paramètres, par le taux sanguin de testostérone, hormone mâle par excellence.


Une voix unique

Le chant a une dernière fonction et non des moindres: la reconnaissance individuelle. Même si chaque espèce présente un schéma de chant commun, chaque individu va y apporter des caractéristiques uniques. C’est une adaptation particulièrement intéressante pour la vie territoriale. L’oiseau finit par reconnaître ses voisins grâce à leur chant et se montre moins agressif envers eux qu’il ne le serait avec un oiseau étranger en recherche, contrairement aux voisins, d’un territoire.


“Salut voisin! Ça va la famille?”


Allez, c’est tout pour aujourd’hui!

La semaine prochaine: comment les oiseaux chantent-ils?


Sources et recommandations:

Share this post
  , , ,


2 thoughts on “The Voice: le chant des oiseaux – Episode 1

  1. Pingback: The Voice: le chant des oiseaux (Ep.1) | La rev...

  2. Pingback: The Voice: le chant des oiseaux (Ep.1) | Biodiv...

Comments are closed.