5 idées d’activités pour aider les oiseaux…même en vacances!

5 idées d'activités pour aider les oiseaux en vacances, le nouvel article du bird-blog d'une histoire de plumes

Bientôt le début des vacances! Pour cette occasion spéciale, voici quelques idées d’activités pour occuper vos journées de congés tout en continuant à s’intéresser aux oiseaux! C’est parti?

“Et comment! On y va!!”

Bricoler et aménager

Vous en avez désormais l’habitude si vous êtes un(e) fidèle du Bird-Blog: on aime bien y donner des idées pour donner un coup de pouce aux oiseaux! Crise du logement, de nourriture, pollutions en tout genre…Les populations d’oiseaux paient un lourd tribut au quotidien. Aussi, ce n’est qu’un juste retour des choses que d’essayer de compenser ces impacts par des activités que vous pouvez faire aisément, en famille!

Parmi les possibilités d’activités à faire en faveur des oiseaux: aménager son chez-soi afin de le rendre plus accueillant. Ainsi, comme nous l’avions abordé dans l’article 5 actions pour aider les oiseaux, la superficie cumulée de nos jardins est supérieure à celle de l’ensemble des réserves naturelles de France. L’action la plus importante est donc de préserver son jardin et d’en faire une zone-refuge pour la biodiversité! Pas de jardin? Ce n’est pas un problème, ce conseil est également valable pour les balcons voire même les simples rebords de fenêtres!

Ainsi, pourquoi ne pas profiter de votre temps libre pour:

  • Assembler un nichoir

  • Remplir chaque jour un abreuvoir

  • Construire une mangeoire

  • Installer quelques pots de plantes mellifères pour les insectes

  • Coller des stickers sur les baies vitrées

Les nichoirs s’installent en début d’automne ou au début de l’hiver car les oiseaux aiment faire un peu de repérage! Les mangeoires sont particulièrement utiles lors des périodes froides d’hiver (Lire l’article “Comment aider les oiseaux pendant l’hiver?) et les stickers évitent aux oiseaux de percuter vos vitres, notamment en période de migration. 

Participer

Autre idée d’activité permettant à la fois de découvrir les oiseaux et de se rendre utile: participer à un programme de sciences participatives!

De quoi s’agit-il? Tout simplement de programmes scientifiques basés sur l’observation. L’ensemble des données collectées par les observateurs est une source d’informations essentielle pour les scientifiques qui ne pourraient en récolter autant eux-mêmes. En effectuant un travail de terrain dans toute la France, les participants aux programmes de sciences participatives permettent d’améliorer l’état des connaissances sur la biodiversité dite “ordinaire”.

L’un des plus connus? Vigie-nature, fondé et coordonné par le Muséum National d’Histoire Naturelle. Il permet, grâce à des protocoles scientifiques rigoureux, de collecter des données sur de nombreux groupes d’espèces: oiseaux, papillons, libellules, chauve-souris, escargots….

Ainsi, l’observatoire participatif “Oiseaux des jardins” a pour objectif d’aider les scientifiques à comprendre quand et pourquoi les oiseaux visitent les jardins. Il se déroule toute l’année et est accessible aux débutants. Vous apprenez à reconnaître les oiseaux et les comptez régulièrement dans votre jardin, dans un parc public ou même sur votre balcon. En transmettant vos observations sur le site dédié, vous aidez les scientifiques à mieux comprendre les comportements des oiseaux, notamment en fonction des conditions environnementales. Vous améliorez vos connaissances ornithologiques tout en aidant la science: tout le monde est gagnant!

Observer

On peut observer les comportements des oiseaux depuis son jardin ou son balcon: on peut également profiter de la période de migration pour bouger un peu de chez soi!

La France se situe en effet sur l’une des principales voies de migration des oiseaux. Ils peuvent se contenter de survoler notre pays mais également y faire un arrêt. Afin de mieux étudier les oiseaux lors de ces périodes cruciales dans leur cycle de vie, des dizaines de camps d’observation de la migration se sont organisés en France, le plus souvent gérés par des associations de protection de l’environnement.

Des professionnels de l’observation des oiseaux migrateurs, les “spotteurs“, le plus souvent bénévoles, se relaient tout au long de la journée afin d’observer et de collecter là encore des données naturalistes. Celles-ci sont essentielles pour les scientifiques qui s’appuient sur ce travail de terrain pour en savoir plus sur les évolutions des comportements migratoires des oiseaux. Les spotteurs accueillent le plus souvent le public afin de transmettre leurs connaissances et lui apprendre à reconnaître les principaux oiseaux migrateurs.

Si vous en avez la possibilité, rendez-vous sur l’un de ces nombreux “spots” d’observation: vous y apprendrez beaucoup sur les oiseaux! Pour découvrir tous les spots et les périodes de suivi de la migration (certains sont actifs en migration pré-nuptiale, d’autres en post-nuptiale ou pendant les deux), rendez-vous sur migraction.net !

Soigner

Parmi les idées d’activités à faire pour aider les oiseaux: en prendre soin! La période d’élevage des jeunes est en effet une étape délicate dans le cycle de vie d’un oiseau. Un coup de vent, de fortes chaleurs, une prédation par un chat, un envol un peu hasardeux… Et les jeunes peuvent vite se retrouver en difficulté! Pourquoi ne pas investir un peu de votre temps de vacances pour être bénévole dans un centre de soins pour la faune sauvage? Ce sera l’occasion d’aider de façon très concrète des espèces dont les populations sont déjà fragiles.

Certes, on ne s’improvise pas soigneur, cela s’apprend. Mais il y a mille façons d’aider dans un centre de soins, les profils polyvalents sont souvent très recherchés. Vous êtes bricoleur? Vous pourrez aider à réparer enclos et volières! Si vous avez l’habitude de l’intendance, sachez qu’un Centre de soins a besoin d’organisation dans les tournées de linge à laver et de vaisselle à faire!

Même si vous ne vous occupez pas directement des animaux en soins, toute aide est bienvenue en centre de soins, la grande majorité ne fonctionnant que grâce à ses bénévoles.

Visiter

Dernière possibilité (mais non des moindres) dans cette petite liste d’activités: profiter des animations organisées sur les sites naturels! Beaucoup d’espaces, payants ou non, mettent en effet en place durant l’été des animations à destination du grand public afin de leur faire découvrir leur environnement. Cela peut se faire sous la forme d’une visite guidée, d’un accueil posté, d’une balade conté…

Soyez attentif aux calendriers d’animations des sites naturels de votre région de vacances: c’est l’occasion idéale pour en apprendre plus sur les oiseaux (et bien d’autres espèces) en échangeant avec des professionnels!

Et c’est tout pour aujourd’hui!

Vous avez des questions? Une petite envie de papoter d’oiseaux? Une idée de sujet, d’une thématique que vous souhaiteriez qu’on aborde dans un article? Retrouvez-nous sur FacebookTwitterInstagramPinterestGoogle+ et LinkedIn. Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact!

Inscrivez-vous à la Lettre d'information d'une histoire de plumes

Sources et recommandations:

Share this post
  , , , , ,