Oiseaux de tous les records

Comprendre

Si vous êtes un(e) fidèle lecteur/trice du Bird-Blog, vous l’avez compris depuis longtemps : les oiseaux sont des espèces fabuleuses. Par leurs comportements, leur cycle de vie, leur adaptation aux milieux, leurs performances physiques…les oiseaux sont fascinants à observer. Parmi eux, certains sortent du lot et détenteurs de records hors normes !

L’oiseau le plus rapide ?

Tout d’abord, précisons que nous allons parler de l’oiseau le plus rapide…en vol. Car si nous parlions d’une espèce particulièrement performante au sol, il faudrait évoquer l’Autruche d’Afrique, capable de courses atteignant des pointes de 70km/h, avec des enjambées de 3 à 5m ! Mais ici, nous nous intéressons à un rapace taillé pour la vitesse, un chasseur hors pair capable de piqués à très haute vitesse. Il s’agit, vous l’avez peut-être reconnu, du Faucon pèlerin !

Le faucon pèlerin, oiseau de tous les records, nouvel article du Bird-Blog d'Une histoire de plumes

Ce rapace atteint des vitesses incroyablement élevées lors des parades nuptiales et lorsqu’il est en chasse. Il réalise alors des piqués, souvent à haute altitude, en rabattant les ailes contre son corps et peut alors aisément atteindre la vitesse de 180km/h ! Des vitesses de pointe plus élevées ont été observées, beaucoup plus rarement, lorsque l’oiseau réalise des piqués de chasse verticaux d’au moins un kilomètre. 

L’oiseau le plus lourd ?

Deux espèces d’oiseaux peuvent prétendre à ce record car leurs poids respectifs sur la balance sont assez proches. Ainsi, les mâles de Grande Outarde peuvent atteindre jusqu’à 17kg pour une envergure d’un peu plus de 2m. Pour cet oiseau, décoller est une gageure et réclame une puissance inédite au niveau de la ceinture scapulaire

La Grande Outarde, oiseau de tous les records, nouvel article du Bird-Blog d'Une histoire de plumes

Pour autant, des individus de Cygne tuberculé devancent les mâles de grande outardes avec des poids dépassant les 20kg ! Cela explique la nécessité pour les cygnes d’avoir devant eux une longue zone d’eau sur laquelle ils pourront prendre appui lors du décollage.

Parmi les plus grands et plus gros oiseaux volants, on peut également signaler l’Albatros hurleur, plus léger (environ 12kg) mais beaucoup plus grand avec une envergure de 3.5m.

L’oiseau le plus intelligent ?

Aïe aïe aïe, il va être difficile de ne choisir qu’une seule espèce ! En effet, qu’entend-on par « intelligence » ? Une capacité à communiquer avec d’autres individus ? Utiliser des dialectes ? Concevoir des outils ? Résoudre des problèmes ? Car alors, il n’y aurait pas un seul gagnant mais plusieurs. Toutefois, nous allons mettre ici en avant l’espèce qui est certainement la plus étudiée par les scientifiques par ses capacités d’adaptabilité et de résolution de problèmes : le Corbeau calédonien.

Comme son nom l’indique, il est endémique de la Nouvelle-Calédonie où il ne fréquente quasiment que les forêts primaires dont il apprécie les grands arbres.

On sait aujourd’hui grâce à de nombreux travaux qu’il est capable de fabriquer des outils pour récolter de la nourriture. Il plie des brindilles, façonne des hameçons, se souvient de la forme d’une pièce pour débloquer un distributeur de nourriture. Il est également capable de réussir au bien connu test du marshmallow, souvent étudié chez les enfants âgés à 4 à 6 ans. Cela indiquerait que cet oiseau est capable de se projeter dans le temps, une performance que l’on n’a pas encore retrouvé chez d’autres oiseaux particulièrement fûtés : les Psittacidés

L’oiseau le plus vieux ?

Encore une question qui va demander de la nuance ! Car en effet, comment déterminer l’âge des oiseaux ? Comment connaître l’âge maximal que peut atteindre une espèce ? Une question complexe qu’on différencie la longévité moyenne de la longévité maximale. Malheureusement, avec l’impact que nous avons sur les milieux naturels et son cortège d’espèces, la première est bien souvent largement inférieure à la seconde.

Ce que l’on sait, c’est qu’il existe une corrélation entre taille et longévité potentielle. Ainsi, un cygne vivra potentiellement plus longtemps qu’un moineau. Les records d’âge ont été connus grâce à des programmes de baguage d’oiseaux. En recapturant des oiseaux déjà bagués, il est possible de faire le calcul de son âge, de façon précise si l’oiseau a été bagué poussin et plus approximativement s’il a été équipé alors qu’il était déjà adulte et donc potentiellement âgé de plusieurs années. Le plus vieil oiseau ainsi contrôlé était un Puffin des Anglais : il avait 49 ans !

Le Puffin des anglais, oiseau de tous les records, nouvel article du Bird-Blog d'Une histoire de plumes

Un oiseau marin d’exception, une femelle, dépasse tous les records : il s’agit de Wisdom, une albatros de Laysan identifiée et baguée lors de sa première reproduction sur l’atoll de Midway, dans le Pacifique, en 1956. Or, cette espèce ne se reproduit pas avant l’âge de 5 ans, ce qui indique que Wisdom serait née…en 1951 ! Surveillée de près par les biologistes de la réserve naturelle américaine des îles Midway, Wisdom aurait donné naissance, tout au long de sa vie, a plus de 30 poussins.

Si elle est revenue sur son lieu de reproduction en 2022, elle n’a pas pondu. En revanche, son poussin de 2011 a été observé en train d’élever son propre poussin. Wisdom, qui élevait encore un jeune l’année dernière, est donc cette année grand-mère !

Wisdom, albatros de Laysan, oiseau de tous les records, nouvel article du Bird-Blog d'Une histoire de plumes

Wisdom, bien reconnaissable à sa bague rouge « N333 »

Et c’est tout pour aujourd’hui ! Vous avez des questions ? Une petite envie de papoter d’oiseaux ? Une idée de sujet, d’une thématique que vous souhaiteriez que j’aborde dans un article ? 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterInstagramPinterest et LinkedIn. Vous pouvez également utiliser le formulaire de contact!

Inscrivez-vous à la Lettre d'information d'une histoire de plumes

Sources et recommandations:

Une histoire de plumes

Vous avez une question, une remarque, une suggestion ?

N'hésitez pas à me contacter en remplissant le formulaire ci-contre !

12 + 7 =

Anne Parisot

06 35 38 57 97

contact@unehistoiredeplumes.fr

Community Management

Rédaction de contenus

L'Atelier

Le Bird Blog

Mentions Légales

Politique de Cookies (UE)

Politique de confidentialité

Retrouvez Une histoire de plumes

sur les réseaux sociaux !

Copyright © 2024 - Une histoire de plumes - Tous droits réservés - Illustrations : Manon Tissidre - La Queue Touffue
error: Contenu protégé par des droits d'auteur !